Vous êtes ici

Des moutons BIO sur les terrains de la LPO

Date de l'actualité: 
13/11/2018

L’été et sa chaleur étouffante s’éloignent chaque jour de l’Auvergne tandis que les brebis de M. Chevance ont rejoint leur bergerie.

Brebis sortant de leur abris (Photo Philippe CAMBON)

Cette année sur la parcelle de la LPO situé à Saint-Nectaire (au lieu-dit Sailles pour les connaisseurs) de gros travaux ont été entrepris en faveur de la biodiversité. Ce petit bout de terrain de 2,5 ha a été légué en 2013 par M. Moreau à la LPO France, qui en a délégué la gestion à la LPO Auvergne. Depuis, se sont les membres du groupe local d’Issoire qui entretiennent régulièrement le site : débroussaillage, tonte, mise en place des nichoirs et d’une mangeoire, création d’une mare, et j’en passe.

   

 Chardonneret Elegant buvant dans la mare cresuée par les bénévoles de la LPO (Photo de Philippe CAMBON) 

En parcourant la parcelle on croise une végétation assez dense par endroit avec principalement des ronciers, des genets à balais et broussailles en tout genre avec quelques arbres par ci par là. Là où le sol n’est pas très épais, la roche affleure par moment, formant des coteaux secs riches en biodiversité.  On y retrouve une avifaune intéressantes et variée. Ainsi, les bénévoles de la LPO ont pu entendre à chaque début d’année ce gazouillis si caractéristiques des passereaux annonçant le printemps : huppe, pics, alouettes, hirondelles, mésanges, Sitelle torchepot, Grimpereaux des jardins, rougegorges, rossignol, rougequeue, fauvettes, pouillots, pinsons, bruants, roitelets, … ainsi que bien d'autres animaux et plantes.

 

Mésange nonette sur la mangeoir installée par les bénévoles (Photo de Philippe CAMBON)

Depuis quelques années, entretenue par le groupe, cette parcelle a fait l’objet début 2018 de travaux afin d’améliorer encore la biodiversité du site. Pour cela, une clôture à mouton a été mise en place par l’équipe technique de la LPO qui a reçu l’aide de l’agriculteur local pour débroussailler les alentours de la parcelle. Cette action a été financé par l’Etat et l’Union Européenne dans la cadre d’un contrat Natura 2000. La parcelle est en effet au sein du site Natura 2000 Pays des Couzes désigné ainsi grâce au grand intérêt de ce secteur pour de nombreux oiseaux. On y retrouve en effet de nombreuses espèces d’oiseaux nicheurs, comme le grand Circaète Jean-le-Blanc qui se nourrit des nombreux reptiles cherchant le soleil dans le petit sud Auvergnat, l’emblématique Milan royal ou encore l’Alouette lulu, la Pie-grièche grise ou le Grand-duc d’Europe.

Circaèe jean-le-Blanc se régalant d'une Couleuvre verte et jaune (Photo Rommain RIOLS)

Circaèe jean-le-Blanc se régalant d'une Couleuvre verte et jaune (Photo Rommain RIOLS)

Cette action est également l’occasion de soutenir l’agriculture Bio en accueillant sur cette parcelle les brebis de M. Chevance, agriculteur Bio de Montaigut-le-Blanc. Grâce au pâturage de ces ovins l’action bénévole de maintien de l’ouverture du milieu sera complétée.

Brebis sur les parcelle de la LPO (Photo de Marie-Yvonne DUCHAMP)

Les élevés de l’école primaire de Saint-Nectaire ont également pu profiter de cette parcelle pour découvrir la nature et la biodiversité à travers une animation encadrée par leurs enseignants et les bénévoles de la LPO, mais aussi d’autres associations naturalistes comme le GMA et l’ORA, ainsi que Lionel PONT qui ont animé un atelier.

Lionel PONT avec les élèves de l'école de Saint-Nectaire (Photo de Etienne CHALLET)

 Lionel PONT avec les élèves de l'école de Saint-Nectaire (Photo de Etienne CHALLET)

En ce début d’automne, les brebis sont rentrées se mettre à l’abri, mais l’action continue puisque cet hiver une deuxième phase de travaux permettra de débroussailler plus largement le terrain grâce à l’action de l’équipe technique de la LPO Auvergne et à la fauche d’une partie de la parcelle par l’agriculteur voisin. Ne vous inquiétez pas, on aime aussi la broussaille, on en gardera, cela nous permettra d’avoir une belle mosaïque de milieux sur cette parcelle.

Cloture posée par l'équipe technique de la LPO Auvergne après débrousaillage (Photo de l'équipe technique)

L’été prochain, les brebis reviendront à Sailles avec toujours plus de fleurs à manger, garantissant ainsi l’ouverture du milieu qui permet à de nombreux oiseaux de venir se nourrir.

                                                    

Saxinfrage (Photo de Marie-Yvonne DUCHAMP)

Saxinfrage (Photo de Marie-Yvonne DUCHAMP)

 

 

 

 

Anne-Sophie DE PIERI

Chargée de missions Natura 2000

LPO Auvergne