Vous êtes ici

Pays de Couzes

Présentation du site Natura 2000 du Pays des Couzes


La superficie du site est de 51 716 hectares, répartie sur 59 communes et 7 communautés de communes, correspondant à 28 992 habitants. Ce site s’étend de Chanonat au nord, jusqu’à Apchat, au sud.

Située dans les « Pays coupés », cette zone Natura 2000 à la géographie très variée (alt 430m à 1275 m), est un site important pour la conservation des rapaces forestiers et rupestres. Avec 30-40 couples nicheurs, la ZPS du Pays des Couzes abrite 2,5 % des effectifs nationaux du Grand-duc d’Europe. 34 espèces d’oiseaux de l’annexe I ont justifié la désignation du site en zone Natura 2000 avec des enjeux forts pour le Hibou Grand-Duc, le Circaète et le Milan Royal.

Activités socio-économiques


Au niveau économique, ce territoire est essentiellement tourné vers la production agricole et le tourisme.

L’activité agricole est l’activité économique principale au sein de la zone Natura 2000 du Pays des Couzes (30 330 ha d’îlots PAC et 628 agriculteurs recensés). La partie ouest du site est tournée vers l’élevage et la production fromagère (AOP St-Nectaire), la partie est est tournée vers les céréales et les vignes (zone AOC). La bordure ouest du site est sensible aux pullulations des campagnols terrestres (rats taupiers) dont une gestion mal adaptée peu avoir des conséquences importantes sur l’activité agricole et sur les rapaces.

La moyenne montagne connait un tourisme hivernal (routes des stations de ski) et estival. La Communauté de communes du Pays du Grand Sancy est le 1er secteur touristique auvergnat (45 000 lits marchands, ¼ des nuitées de la région).

Le territoire Natura 2000 n’est pas une zone à fort enjeu forestier. Les forêts sont jeunes, issues de la déprise agricole et difficilement accessibles. Seuls les secteurs plus montagnards ont une vocation de production forestière plus affirmée. L’ONF gère 2 043 ha de forêts et l’on compte actuellement 5 plans simples de gestion privés correspondant à 434 ha de forêts (Source : DDT, 2010).

Deux lignes Haute tension traversent le site, correspondant à 53,1 km. Une partie est équipée de serpentins anticollisions (Couze de Valbeleix).
Sur le territoire de la ZPS, le linéaire des lignes à moyenne tension est assez dense puisqu’il s’étend sur 297 km. Il a été montré que les lignes à Haute Tension impactaient les oiseaux par collision, les lignes Moyenne Tension plutôt par électrocution.

Le parc éolien du Cézallier compte 26 éoliennes, dont 7 sont situées dans la zone Natura 2000, sur les communes de Dauzat-sur-Vodable (2), Roche-Charles-la-Mayrand (2) et La-Chapelle-Marcousse (3).

Trois carrières existent sur le site (Rentières, Saint-Diéry et Vichel). Deux oiseaux nichent particulièrement dans les zones de falaises (Hibou Grand-Duc, Faucon Pèlerin).

La décharge d’ordure ménagère de St-Diéry constitue un lieu d’alimentation pour les Milans. Le sort de cette décharge est lié au plan départemental d’élimination des déchets qui est encore en cours de réflexion.

La chasse et la pêche ont peu d’influence sur les oiseaux à préserver, mais il serait souhaitable d’améliorer l’acceptation locale des rapaces et de travailler avec les chasseurs sur le maintien du petit gibier.

Les autres sites Natura 2000 du territoire!!!

Il en existe deux :

  • un pour les chauves-souris

pour en savoir plus

 

  • un pour les milieux et les autres espèces des côteaux secs

pour en savoir plus